Bear Lake – Utah – Idaho

 

C’est vrai qu’on se croirait au cœur de la mer des Caraïbes lorsqu’on se promène sur les rivages du lac Bear Lake, situé dans la Cache Valley, au nord-est de l’Utah. Ce parc d’Etat surprend par ses eaux bleu turquoise ! Plusieurs parties du rivage sont aménagées en aires de pique-nique et de détente.  Attention à la baignade, les eaux du lac sont fraîches en été et froides et même très froides en hiver.

La couleur des eaux d’un bleu turquoise éclatant proviennent de la réfraction des dépôts de carbonate de calcium (calcaire) en suspension dans le lac. Bear Lake chevauche la frontière entre l’Utah et l’Idaho. Sa partie de l’Utah comprend le deuxième plus grand lac d’eau douce naturel de l’Utah, après le lac de l’Utah.

   INFOS PARC

  Bear Lake State Park

  • Web:  https://stateparks.utah.gov/parks/bear-lake/ visiter ce site pour avoir les horaires de la marina et la liste de toutes les activités sur le lac
  • adresse: Bear Lake State Park Admin Office, 25 East 300 North, St. Charles, ID 83272

 

   DOCUMENTATION

C’est une destination touristique estivale prisée, en particulier lors de la fête de la framboise le premier week-end d’août. L’autoroute 89 ou l’Oregon Bear Lake Scenic suit la rive ouest du lac à travers les petites villes de Fish Haven, St. Charles et Ovid.

C’est une étape idéale pour se détendre au bord du lac en dégustant la spécialité de la région : le milkshake à la framboise ! 

Pas question de rater ce milk shake à la framboise !  Alors direction le Zipz pour un déjeuner sur le pouce avec hot-dog et milk-shake en dessert. Nous n’avons été déçu. De plus la déco estivale de ce resto est très sympa. Nous avions choisi par hasard le meilleur resto de Garden city noté sur Tripadvisor. (allez faire un tour sur la page tripadvisor pour plus de détails et photos).

Une petite remontée dans le temps

Les premiers habitants connus de la vallée du lac de l’Ours étaient des tribus Shoshone. Des trappeurs canadiens français travaillant pour la Compagnie du Nord-Ouest suivirent la rivière Bear en amont de la vallée vers 1818. 

L’extrémité sud du lac, dans les environs de Laketown, fut le lieu de rendez-vous de l’été pour des échanges entre les trappeurs et les amérindiens de plusieurs tribus entre 1827 et 1828. Les montagnards (parmi lesquels Jedediah Smith et Jim Bridger) et les Indiens vendaient leurs fourrures en échange de divers articles de magasin et fournitures, et passaient plusieurs semaines à se divertir dans divers divertissements et boissons alcoolisées.

Cependant, bien que le lac se trouve relativement près du sentier Oregon, qui passe au nord et à l’est du lac, il semble qu’aucun pionnier entre 1836 et 1850 ne soit allé suffisamment au sud pour voir le lac. Ce n’est qu’en 1863 que les pionniers mormons dirigés par Charles C. Rich s’installèrent dans la vallée du lac de l’Ours, mais ils conclurent un accord avec les Amérindiens qui laissait la plupart de la partie de la vallée de l’Utah entre leurs mains. Les Mormons se sont petit à petit déplacés vers le sud et ont établi les villages de Garden City, Pickelville et Laketown, le long des rives du lac.

photos © Les caterina on the road