USA – CUSTER PARK – South Dakota

par | Amériques, Balade Amériques, Blacks Hills, South Dakota NP, USA

 De la Wild loop, il est possible d’emprunter plusieurs routes et chemins plus ou moins carrossables. Attention la plupart sont sans issues, aussi il est nécessaire d’avoir une carte détaillée pour ne pas se perdre. Cette vallée est le paradis des animaux sauvages, il vaut éviter d’y passer la nuit à la belle étoile.

Nous avons emprunter la Oak drax road, puis la north lane johnny road pour tenter de rencontrer le troupeau de bison. A notre grande surprise, nous ne pouvions pas le rater ….  il est visible de la loop road !  et le troupeau d’automobiles aussi.

 

Malgré leur air placide, la prudence est de rigueur. Ces animaux sont dangereux, d’autant plus qu’il y a de nombreux petits. Il y a des règles à observer : Eviter de sortir de la voiture, ne pas les observer à pied à moins de 30 mètres et surtout rester calme au volant. Attendre que le bison veuille bien vous laisser continuer votre chemin et ne pas doubler. Tous les ans, le parc déplore des accidents d’imprudence.

L’ambiance sur la Wild loop. ….  pas très rassurés quand même

INFOS SITE

Custer State Park

  • Adresse: Custer State Park 13329 US Highway 16A Custer, SD 57730 605.255.4515 Email: custerstatepark@state.sd.us
  • Visiter center:  Ouvert de 8h à 20h l’été  (voir le site officiel pour plus d’infos d’ouverture et fermeture).
  • Activités:  Le parc comprend 9 campings à réserver à l’avance l’été. Vous pouvez pratiquer de nombreux sports nautiques, pêcher, chasser, vous relaxer etc.
  • Tarif : L’accès est payant. 20$ pour un véhicule et 10 $ pour une moto valable pour une semaine. A noter: Ce parc étant d’état et non fédéral, vous ne pouvez pas utiliser la carte “America the beautiful” pour entrer dans le parc.

HISTOIRE DU PARC

Le parc d’État Custer State Park) est une réserve sauvage située au sein du plus vieux et du plus étendu parc du Dakota du sud, nommé d’après George Armstrong Custer. La zone est historiquement composée de seize sections et est regroupée en un bloc en 1912 sous le nom de forêt d’État Custer (Custer State Forest), avant de trouver son nom actuel en 1913 sous l’action du gouverneur du Dakota du Sud, Peter Norbeck.

Le parc commence à se développer rapidement dans les années 1920 en gagnant de nouvelles terres. Durant les années 1930, le Civilian Conservation Corps construit des routes, des campings et trois barrages pour accueillir des activités nautiques. En 1964, 9 274 hectares sont ajoutés au parc. Le parc s’étend désormais sur une superficie d’environ 287 km2. Il est constitué de collines qui accueillent une faune importante dont notamment un troupeau de bisons en liberté composé de 1 500 têtes et dont la gestion prévoit une mise aux enchères annuelle d’un nombre variable de bêtes pour en réguler leur population sur le parc.

Les wapitis, cerfs hémiones, cerfs de Virginie, chèvres des montagnes Rocheuses, mouflons canadiens, pronghorns, cougars, et ânes vivent également dans le parc. Il est célèbre pour ses paysages et ses routes touristiques.

Sources : Wikipedia

A part les bisons, nous avons pu observer des ânes sauvages (les burros) très entreprenants avec les touristes !, des cerfs et des antilopes américaines et toujours nos sympathiques chiens de prairie.

Avec beaucoup de chances, nous aurions pu apercevoir des chèvres des montagnes, des ighorns, des pumas mouflons d’Amérique entres autres.

Credit Photos de l’article :  Les Caterina on the road
%d blogueurs aiment cette page :